http://www.habiter-autrement.org News > Tendances > Vos commentaires sur cette page

Tendances

 


Précédente Accueil Remonter Suivante
 

   

L'ORBE  à l'hôpital Charles-Foix  

Un service de Gérontologie innovant

architecte: André Bruyère

 

Le 17 janvier 1991, au lieu et place des pavillons LOËPER, était inauguré le pavillon de l'ORBE, conçu par l'architecte André BRUYERE. Ce lieu, dont l'idée maîtresse était basée sur des lieux de soins intimement mêlés aux lieu de vie, prenait le contre-pied de tout ce qui était propre à un service d'hospitalisation traditionnel. Pas de couloirs, choix pour le patient de communiquer ou non avec le voisin de lit par une disposition particulière des espaces, jardin intérieur, exposition permanente des oeuvres des pensionnaires avec la présence des ateliers de créativité pour personnes âgées... Une large concertation entre les équipes soignantes et l'architecte avait précédé sa réalisation. Il est aujourd'hui, avec le Forum, le lieu le plus visité de l'établissement

 

 

cliquez ici pour voir la photo en grand cliquez ici pour voir la photo en grand cliquez ici pour voir la photo en grand

cliquez ici pour voir la photo en grand cliquez ici pour voir la photo en grand cliquez ici pour voir la photo en grand

 

 

 

POISSONS ET COULEURS lits n°43 à 68

ARBRES ET OISEAUX lits n°22 à 42

FRUITS ET MINERAUX lits n°69 à 89 

PLANETES ET ASTRES lits n°1 à 21 

A - Accueil

B - Cadre Infirmier Supérieur

C - Orthophoniste

D - Bureau médical (Dr Girard)

E - Salon de Coiffure

F - Bureau Psychologue

G - Bureau Médical (Dr Meaume)

H - Atelier de Sculture

I - Surveillance Soins

J - Kinésithérapie

K - Atelier de Peinture

L - Animation

M - Petite Salle à Manger

N - Grande Salle à Manger

O - Salle à Manger Privative

P - Service Social

Q - Bureau Médical (Dr Senat, Dr Rumeau)

R - Secrétariat Médical

S - Bureau Médical

 

Né à Orléans en 1912, mort à Paris le 12 avril 1998, André Bruyère avait une conception singulière de l'architecture comme événementielle et toujours sensible à l'usage de l'humain.

Inauguré le 17 janvier 1991, le pavillon L'Orbe à l'hôpital Charles-Foix à Ivry-sur-Seine a été conçu en étroite collaboration avec les équipes soignantes, et dont le principe réunissait les lieux de soins aux lieux de vie, au contraire de tout ce que le milieu hospitalier traditionnel produisait. Des ateliers de créativité pour les personnes âgées, pas de couloir, le choix pour le patient de communiquer ou non avec son voisin…

 

Le jour se souvient de la nuit.

L'hiver se souvient de l'été.

Les maisons auront la mémoire du temps.

 

André Bruyère

 

Né à Orléans en 1912, mort à Paris le 12 avril 1998, André Bruyère avait une conception singulière de l'architecture comme événementielle et toujours sensible à l'usage de l'humain.

Inauguré le 17 janvier 1991, le pavilllon L'Orbe à l'hôpital Charles-Foix à Ivry-sur-Seine a été conçu en étroite collaboration avec les équipes soignantes, et dont le principe réunissait les lieux de soins aux lieux de vie, au contraire de tout ce que le milieu hospitalier traditionnel produisait. Des ateliers de créativité pour les personnes âgées, pas de couloir, le choix pour le patient de communiquer ou non avec son voisin

 

Diplômé de l'École spéciale d'architecture en 1934, il travaille chez Émile Aillaud puis chez André Ventre jusqu’à la guerre. Il participe au réseau Bertrand (FFI) ; après la Libération il travaille dans la mouvance des organisations liées à la Résistance ou à la déportation (plusieurs monuments). André Bruyère pilote le deuxième numéro de L’Architecture d'aujourd'hui (qui paraît à l'été de 1945, consacré aux Solutions d'urgence) et sera membre du comité de rédaction de cette revue jusqu'en mai 1975, lorsque la vieille garde de l'après-guerre en démissionnera. Parmi les techniques de construction d'urgence, il conçoit la fusée-céramique, une invention qui permet la réalisation économique de voûtes aux courbes paraboliques.

 

Il construit au début des années soixante plusieurs hôtels et complexes pour la Société des bains de mer de Monaco (dont l’hôtel La Caravelle à la Guadeloupe et le centre de thalassothérapie de Quiberon), caractérisés par la plasticité et les formes libres et dynamiques, notamment grâce aux voiles minces de béton étudiés avec l’ingénieur Henri Trezzini. Il élabore des agences bancaires pour la BNP dans toute la France, d’où est bannie toute orthogonalité. Il construit ou projette de nombreux logements, individuels ou collectifs, bâtiments d’activité et bâtiments hospitaliers, où la courbe domine toujours. Son gratte-ciel en forme d’œuf est d’abord projeté pour le concours du Centre Georges Pompidou, puis proposé ailleurs (New York, Marseille).

 

André Bruyère a incarné une sensibilité singulière, attachée à l'expression de la sensualité et à la quête d'un certain merveilleux. Il compte parmi les architectes français importants mais mal connus – aucune monographie sur lui –), et parmi les plus singuliers.

 

Principales réalisations:

- Rassemblement du souvenir, forêt de Compiègne

- Monument national aux victimes des guerres (projet, 1946)

- Monument français au camp de Mauthausen (1950)

- Centre de postcure de la Fédération nationale des déportés et internés résistants patriotes, Fleury-Mérogis (1948)

- Hôtel La Caravelle, La Guadeloupe (1960)

- Chaufferie centrale des parfumeurs, Grasse (avec Jean Prouvé, 1962)

- Centre de thalassothérapie, Quiberon (1967)

- Agences bancaires à partir des années 1960

- Laboratoire d’électronique, Orsay (1968)

- Projet L’Œuf (concours du Centre Pompidou, 1973, puis autres versions, avec Jean Prouvé, années 1970-1980)

- Immeuble rue de Bagnolet, Paris 20e (1989)

- Pavillon L'Orbe, hôpital Charles-Foix, Ivry-sur-Seine (1988-1991)

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 
 Vos commentaires :

 





 

up