http://www.habiter-autrement.org News > Minimaliste >Vos commentaires sur cette page

Tendances


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

24-07-2012  

 

Le quartier de La Baraque à Louvain-la-Neuve 
Belgique

 

Lors de l'installation de l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, le quartier de la Baraque était destiné à la démolition. Une dizaine d'habitants ont refusé de quitter leur maison et se sont opposés à la politique d'urbanisation de la ville qui prévoyait de tout démolir et de bâtir du neuf.

Autour d'eux s'est rapidement constitué un groupe de personnes désireuses d'un habitat alternatif. C'est ainsi que sont apparues les premières roulottes, les cabanes en matériaux de récupération, en terre et paille, les "bulles", les serres,...

 

Le quartier de La Baraque est resté un lieu de contestation. À quelques mètres du bout de la rue de la Baraque, de l'autre côté de la Nationale 4, se trouve la "Zone Okupée". Il s'agit de deux maisons insalubres squattées par plusieurs familles. Ces maisons appartiennent à l'Université qui voulait les détruire, contre la volonté de leurs occupants. Fin octobre 2002, la Commune a convaincu l'Université de permettre aux squatteurs de rester à condition d'assainir et de sécuriser les bâtiments. La Commune a également demandé à l'UCL de ne rien démolir tant qu'aucun aménagement n'est planifié à cet endroit.

 

Le quartier des baraques est situé à Louvain-la-Neuve une ville nouvelle localisée dans la commune belge d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louvain-la-Neuve  

Video sur le quartier de la baraque :

http://video.google.com/videoplay?docid=6651343698777139608# 

 

 

baraque1.jpg (23581 octets) baraque2.jpg (34376 octets) baraque3.jpg (24363 octets) 

 

baraque4.jpg (19970 octets) baraque5.jpg (22533 octets) baraque6.jpg (17615 octets)

 

Gestion : collective pour tous les espaces communs (jardin, espaces verts, sentiers)

Historique : lors de l'installation de l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, le quartier de La Baraque était destiné à la démolition. Une dizaine d'habitants ont refusé de quitter leurs maisons et se sont opposés à la politique d'urbanisation de la ville qui prévoyait de tout démolir et de bâtir du neuf.

Autour d'eux s'est rapidement constitué un groupe de personnes désireuses d'un habitat alternatif. C'est ainsi que sont apparues les premières roulottes, les cabanes en matériaux de récupération, en terre et paille, les "bulles", les serres, …

Les maîtres-mots étaient (et sont toujours) auto-construction, faible coût et gestion collective. Récemment, le souci de préserver l'environnement s'est accru en ce qui concerne la gestion des déchets.

 

Statut urbanistique : zone d'habitat.

Matériaux de construction : matériaux de récupération (anciennes serres d'Overijse, roulottes, panneaux et vitrages provenant de déchets d'usine, …), terre, paille, bois.

Gestion des déchets : tri des déchets, compostage collectif des déchets organiques, traitement des eaux usées (lagunage), développement de toilettes à litière sèche.

Type de chauffage : variable selon les habitations, poêle à bois le plus souvent, chaudière au gaz naturel plus rarement. La plupart des baraques ont été isolées afin de ne pas consommer excessivement de chauffage.

 

Coût : très bon marché, la volonté des résidents ayant été de maintenir des "coûts réels"; une roulotte sera vendue au prix auquel elle a été achetée, augmenté, le cas échéant, d'une somme correspondant au coût des travaux effectués pour la rendre plus confortable.

De 1250 euros (pour une roulotte "de base") à 10 000 euros (pour une cabane "en dur" bien équipée).

 

Liens sociaux : très importants. Les logements sont éparpillés dans le quartier mais sont très proches les uns des autres, ce qui facilite les contacts. Une maison de quartier rassemble les habitants un soir par semaine; les décisions concernant le quartier sont prises ensemble (acceptation d'un nouvel habitant par exemple, problèmes d'alimentation électrique ou en eau), les conflits "de voisinage" non résolus en particulier peuvent l'être en grand groupe.

Accessibilité : à 500 mètres de la gare de Louvain-la-Neuve et du centre-ville.

Proximité des services : à 500 mètres du centre de Louvain-la-Neuve.

 

Liens internet : Quartier de la Baraque   )

Source : interview de Josse Derbaix, résident au quartier de la Baraque.

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour envoyer votre contribution:  <  <  lreyam <@@@> gmail.com    > >  R. Mayerl